Rifirrafe entre Francía Marquez et Uribe pour les ressources de l’État

Une nouvelle « escarmouche » a éclaté ce jeudi saint après un candidat à la vice-présidence du Pacte historique France Marquez donne lui un réponse forte à l’ancien président Álvaro Uribe Velez sur la gestion des fonds publics.

Ces derniers jours, des nouvelles sont apparues selon lesquelles Francia Márquez était un des bénéficiaires de la bourse Revenu Solidaire, ainsi que le fait que cotise à des fonds de pension privés, comme l’a annoncé mercredi la sénatrice démocrate María Fernando Cabal.

En savoir plus : Un réfugié colombien reconnu coupable du meurtre de sa femme est arrêté aux États-Unis

« C’est ce que montre France Márquez il n’est pas possible d’être de gauche et cohérent. Il veut en finir avec les fonds de pension privés, mais est affilié à une #CoherenciaMamerta », a déclaré Cabal.

La publication a fait grand bruit aux marges politiques, notamment à droite derrière partie du leader du Centre démocratique, qui, après avoir appris cela, a affirmé que: « Doña Francia, elle n’est pas stupide. »

Cependant, le candidat à la vice-présidence du Pacte historique a réfuté cette celui qui doit « être responsable » du gaspillage des ressources de l’État n’est « pas moi ».

J’ai pu lire : Uribe avertit à nouveau la Colombie « de ne pas devenir le Venezuela »

« De Agro Income Security, vous pouvez demander à vos anciens fonctionnaires. Ses amis au gouvernement sont également conscients de l’utilisation abusive des ressources de l’État. Je ne suis pas celui qui doit assumer la responsabilité du gaspillage des ressources de l’État, lui a assuré ‘don Álvaro’ « , a déclaré Márquez.

Bien que Francia Márquez ait été soutenue par la citoyenneté, de nombreux internautes Ils ont assuré qu’il utilise toujours des « ressources de l’État ».

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.