La France a vendu du matériel militaire à la Russie après l’occupation de la Crimée – l’invasion de l’Ukraine

« Selon des documents classifiés obtenus par Disclose et des informations de sources ouvertes, la France a accordé au moins 76 licences d’exportation de matériel militaire vers la Fédération de Russie depuis 2015 », ont indiqué les médias lundi.

« Le montant total de ces contrats était de 152 millions d’euros, selon le dernier rapport parlementaire sur les exportations d’armes », a déclaré Disclose, qui a publié à plusieurs reprises des informations sur les ventes d’armes à la France.

« La France a strictement respecté ses obligations internationales, à savoir le traité sur la vente d’armes et la position commune de l’Union européenne (UE) », a déclaré sur Twitter Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des Armées.

Depuis l’annexion de la Crimée par la Fédération de Russie en 2014, l’UE a imposé un embargo sur les ventes d’armes, mais la France a continué à en vendre, arguant du respect des contrats signés avant cette date.

« La France a autorisé l’exécution de certains contrats signés après 2014 sur la base d’une clause permettant l’expiration du contrat conclu avant l’annexion de la Crimée et la poursuite des livraisons d’équipements achetés avant juillet 2014. Cette option prévoit clairement un régime de sanctions. » à la Fédération de Russie depuis 2014 », dit Grandjean.

Parmi le matériel fourni figurent des chambres thermiques pour équiper les véhicules blindés, indique Disclose, qui ajoute que ce matériel peut être utilisé contre les forces ukrainiennes.

Selon ce média, la France aurait vendu des systèmes de navigation et de visualisation pour hélicoptères à l’armée de l’air russe.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.