« Mission Impossible » de Marine Le Pen

L’année était 2012, il y a seulement dix ans Marine Le Pen a participé à sa première élection présidentielle avec 18% des suffrages, soit le meilleur résultat (au premier tour) de l’histoire de son parti – le Front national – son père, Jean-Marie Le Penfondée en 1972 et dirigée par Marine, malgré le changement de nom, depuis 2011.

Sous l’aile protectrice du Père Jean-Marie Le Pen

Marine Le Pen a fait ses premiers pas en politique sous l’aile protectrice de son père, même si aujourd’hui la relation entre la fondatrice du Front National et le leader de l’actuel Rassemblement National n’est pas des meilleures.

Marine Le Pen (53 ans), mère de trois enfants et avocate à succès, est entrée dans l’arène politique en 1993 : elle s’est présentée aux élections législatives de Paris mais a été battue.

Sa première victoire intervient cinq ans plus tard, aux élections de 1998 au Conseil régional des Hauts-de-France.

Et depuis 1998, Marine Le Pen a remporté diverses élections régionales et remporté plusieurs mandats.

Elle a été élue au Parlement européen pour la première fois en 2004 : elle est députée au Parlement européen à Bruxelles depuis 13 ans.

Le vote perdu, mais avec 34% des voix

En 2017, Marine Le Pen, quinze ans après son père, réussit à obtenir l’extrême droite à la présidentielle.

Battre Emmanuel Macron, a tout de même obtenu 34,2% des suffrages. Pratiquement le double du nombre de votes que son père a battus Jacques Chirac à l’élection présidentielle de 2002 (Le Pen n’atteint pas les 18 %).

Aujourd’hui, assure Marine le Pen : ce n’est plus la même qu’en 2017.

a acquis une maturité personnelle – dit-elle – et se sent prête à gouverner la France.

Vingt-deux promesses

Marine Le Pen tente à nouveau.

Il fait des promesses : en effet, il en fait même vingt-deux.

Vingt-deux promesses électorales : un programme centré sur sa lutte contre l’immigration et la question sensible de l’Europe. Pourtant, Marine Le Pen a changé de cap : la sortie de l’Union européenne n’est plus à l’ordre du jour, mais la critique de l’Europe continue…

A commencer par les phares éteints plus qu’avant, Marine Le Pen tente à nouveau une pièce qui semble presque impossible: le premier président de la République française et la première fois d’extrême droite en France.

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.